· 

Antiphonaire

 

ANTIPHONAIRE

 

 

 

  Découverte : nous avons visité l’église de Camalières avec la conservatrice des antiquités et objets d’art du Tarn. Dans un meuble de la sacristie nous avons découvert deux antiphonaires en assez bon état.

 

Ils ont été mis à l’abri de l’humidité à la Mairie de Lacaze.

 

 

 

   Les premiers antiphonaires remontent à 540-604 entre antiquité et moyen âge, au temps du pape Grégoire. Mais le mot n’apparait qu’au VIIIe siècle et seulement dans le royaume carolingien.

 

D’après plusieurs dictionnaires l’antiphonaire est parties chantées de la messe.

 

L’antiphonaire remonte au VIII e siècle, il y en a eu au X e et XIe à Montpellier.

 

 Celui de Lacaze « graduale Romanum ad norman missalis » date de 1853.

 

 Le « psautier » est l’ordinaire hebdomadaire de l’office divin, il est composé de l’hymne chanté au début de l’office et les psaumes « cantique biblique » des antiennes ordinaires, et du capitule.

C.M

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0